Retour à l'accueil

Comment créer son aménagement comestible

Par Albert Mondor

Que diriez-vous si votre maison était entourée d’un aménagement paysager productif permettant de vous nourrir ? Qu’au lieu d’y retrouver uniquement des plantes ornementales, y poussaient aussi des arbustes fruitiers, des plantes potagères, des fines herbes et des fleurs comestibles ? Très intéressant, dites-vous !

 

Un aménagement paysager comestible?

L’aménagement paysager comestible est une technique fort simple qui consiste à réaliser un jardin dans lequel sont cultivées des plantes qui peuvent être consommées. Un tel aménagement peut être constitué d’arbres à noix, d’arbres et d’arbustes fruitiers, de légumes, de fines herbes, de fleurs comestibles et de végétaux médicinaux. En introduisant diverses espèces de plantes comestibles dans un jardin, cela favorise la création d’un lieu de vie fonctionnel et écologique tout en produisant des aliments sains, frais et savoureux.

Toutefois, dans l’esprit de certaines personnes, les plantes potagères telles que les tomates sont considérées comme étant peu esthétiques et doivent absolument être cultivées le plus loin possible de la maison, hors de la vue. Cette conception n’est pas tout à fait juste puisque de nombreux végétaux comestibles, comme la bette à carde, le kale, le persil et le piment par exemple, sont aussi jolis que le sont bien des fleurs. Ainsi, puisqu’il comprend des plantes aussi belles que bonnes, un aménagement paysager comestible peut être installé partout, en façade d’une résidence comme sur une terrasse.

Un aménagement paysager comestible peut être à la fois utilitaire et esthétique.

 

Créer un nouvel aménagement comestible en 2 étapes

 

» Étapes 1 – arbres et arbustes fruitiers

Lors de la création d’un nouvel aménagement paysager comestible, la première étape consiste à intégrer aux plantations des arbres et des arbustes fruitiers.Vous pouvez évidemment planter un pommier ou un prunier, mais je vous suggère plutôt d’opter pour des arbres fruitiers bien rustiques et nécessitant peu d’entretien tels que l’amélanchier et l’argousier. Si vous êtes un jardinier urbain et que vous possédez un terrain aux dimensions particulièrement réduites, plantez alors un kiwi arctique, un arbuste fruitier grimpant parfaitement rustique sous notre climat.

Plusieurs espèces d’arbustes fruitiers peuvent aussi être facilement intégrées aux jardins. Récemment développés, certains cultivars de bleuetiers, de camerisiers et de framboisiers ont des petites dimensions et conviennent parfaitement aux aménagements urbains ou à la culture en contenant.

 

» Étapes 2 – plantes comestibles (annuelles et vivaces)

Une fois la structure donnée à un aménagement paysager comestible, il reste ensuite à introduire des plantes herbacées comestibles, telles que des légumes vivaces et annuels, des fines herbes, des fleurs comestibles et des plantes médicinales.

Parmi les plantes potagères vivaces les plus prisées pour la création d’un aménagement paysager comestible, il y a le crosne une plante aux petites racines blanches ressemblant à des chapelets très savoureuse, l’oignon égyptien qui remplace avantageusement l’oignon commun, le chervis qui possède une racine blanche sucrée très allongée semblable à celle du panais et le chou marin dont les feuilles charnues recèlent un goût très concentré.

Les plantes comestibles herbacées peuvent être disposées à la base des arbustes et des arbres et associées selon les mêmes principes qui régissent la création des plates-bandes ornementales, soit selon leur hauteur, leur forme, leur couleur, etc. On doit aussi tenir compte de leurs exigences et de leur compatibilité.

 

Privilégier des matériaux durables

Outre le fait qu’il est préférable d’opter pour des matériaux durables pour la création d’un aménagement paysager comestible, la règle est… qu’il n’y a tout simplement pas de règle ! Certaines personnes veulent des matériaux modernes comme la pierre taillée, l’acier inoxydable et le bois torréfié tandis que d’autres préfèrent des matières rappelant la ferme d’antan, tels que l’acier rouillé, le bois grisonnant et les ballots de paille.

Bon jardinage et soyez créatifs!