Retour à l'accueil

Un aménagement paysager où il fait bon vivre

Par Albert Mondor

On utilise souvent les termes atmosphère ou ambiance pour exprimer ce qu’on ressent dans un jardin. Cependant, ce qui fait la réussite d’un aménagement paysager est parfois difficile à expliquer. Il n’en demeure pas moins que certains éléments sont incontournables si on veut conférer une atmosphère agréable à un jardin. En intégrant à votre aménagement paysager certains des éléments décrits dans ce texte, vous aurez toutes les chances d’en faire un lieu où il fait particulièrement bon vivre.

 

  1. Des arbres pour structurer le jardin

Les arbres constituent un élément absolument indispensable à la réussite d’un aménagement paysager. En plus de dissimuler certains éléments indésirables du voisinage, ils donnent un sentiment d’intimité et de sécurité puisqu’ils forment une sorte d’enceinte qui protège les occupants du jardin.

Les arbres jouent également un rôle essentiel dans la structuration d’un jardin. Ils ont une grande influence sur l’espace puisqu’ils suggèrent les limites d’un aménagement et en dégagent les perspectives. Ces végétaux forment la charpente, l’ossature du jardin. Ils sont en quelque sorte des pivots autour desquels sont ensuite placées les autres plantes telles que les arbustes et les vivaces.

Lors de la création d’un aménagement paysager, la première étape est d’y implanter des arbres. Choisissez des essences aux multiples attraits (floraison, fruits comestibles, feuillage automnal coloré, etc.) dont les dimensions correspondent à l’espace dont vous disposez. Dans tous les cas, ne plantez pas d’arbres à moins de 4 mètres de l’emplacement des fondations de votre maison. Évitez également de planter des arbres trop près des fils électriques.

L’amélanchier du Canada est un petit arbre aux multiples attraits qui s’intègre bien aux aménagements paysagers urbains (crédit Albert Mondor).

 

  1. Une terrasse pour vivre pleinement l’été

La terrasse est assurément l’élément central des aménagements paysagers contemporains. Les concepts de cocooning et de outdooring reposent en grande partie sur cette aire de repos qui permet un contact privilégié avec le nature, au plein air, avec tout le confort et la sécurité que peut offrir un salon.

Qu’elle soit construite en bois, en pavés de béton préfabriqués ou encore en pierres, une terrasse doit avant tout être solide, résistante et fonctionnelle.

La plupart des gens préfèrent recouvrir leur terrasse d’un parasol, d’un auvent, d’une pergola ou de toute autre structure permettant de les protéger du soleil d’après-midi et des intempéries.

Pour ce qui est de sa décoration, on la traite de plus en plus comme une pièce supplémentaire de la maison. En plus de végétaux cultivés en pot, on peut retrouver dans cette pièce extérieure divers éléments qui en font un lieu prêtant à la sensualité et au plaisir : mobilier à l’épreuve des intempéries, cuisine extérieure, BBQ, fontaine, système d’éclairage, etc.

La terrasse est bien souvent l’élément central d’un jardin (crédit Les Jardins de vos Rêves).

 

(Crédit Albert Mondor)
  1. Des plantes comestibles en pot

La culture des plantes comestibles est plus populaire que jamais ! Que vous souhaitiez les cultiver sur votre terrasse, votre patio ou votre balcon, la majorité des légumes et des fines herbes peuvent être facilement cultivés en contenant. On peut même espérer faire pousser des fraisiers et des framboisiers en pots !

Avec les OGM, l’utilisation effrénée de pesticides et tous les problèmes causés par l’industrialisation de l’agriculture urbaine, les gens ont un intense besoin de cultiver eux-mêmes leur propre nourriture (crédit Albert Mondor).

Les plantes comestibles les mieux adaptées à la culture en pot sont sans contredit les fines herbes et les légumes dont on consomme les feuilles, comme la bette à cardes, l’épinard, le kale et la laitue en feuilles. Si vous souhaitez cultiver des tomates en contenant, vous pouvez opter pour un cultivar arbustif compact tel que ‘Tumbling Tom’. Vous pouvez également faire croître en pot des concombres, des aubergines et des poivrons qui produisent des petits fruits, comme ceux faisant partie de la série Lunchbox par exemple.

Quant aux arbustes fruitiers, optez pour des cultivars de petites dimensions spécialement développés pour la culture en pot, tels que le framboisier Raspberry Shortcake™, faisant environ 80 cm de hauteur, ou le bleuetier Jelly Bean™, qui atteint au plus 60 cm de hauteur.

Assurez-vous de disposer les plantes potagères exigeantes comme les tomates et les concombres dans de grands contenants et de leur fournir un terreau riche et léger, constitué de compost.

Votre Maître Paysagiste pourra vous aider à créer chez vous un aménagement paysager qui vous ressemble et dans lequel il fait bon vivre.