Retour à l'accueil

Comment ajouter des plantes comestibles à son aménagement paysager?

 

Par Bertrand Dumont

Vous succombez vous aussi à la tendance? L’agriculture urbaine vous attire? Que ce soit pour manger des produits sains et biologiques, pour faire des économies, afin de préparer des conserves pour l’hiver, vous aimeriez cultiver quelques légumes. Toutefois, votre aménagement paysager est complet et vous vous demandez comment ajouter ces promesses d’expériences gustatives hors du commun.

Voici quelques pistes de solutions.

Incorporez des légumes dans vos plates-bandes

Il est bien loin le temps où on avait fixé artificiellement les limites entre jardin d’agrément et jardin potager. Retour aux jardins de nos ancêtres, au temps où de belles plates-bandes de fleurs et de fines herbes entouraient le potager.

N’hésitez pas à mélanger légumes, fines herbes, fleurs comestibles, petits fruits, plantes vivaces, fleurs annuelles, etc. Après tout bien des légumes sont aussi décoratifs qu’agréables à manger. De plus, au fur et à mesure où vous récoltez, les plates-bandes ne sont pas complètement dégarnies. Les plantes décoratives qui restent vous offrent un spectacle renouvelé.

Si vous cultivez sur un balcon, vous pouvez facilement mélanger plantes comestibles et plantes décoratives dans un même pot. Vous joignez ainsi l’utile et l’agréable.

 

Utilisez des pots pour cultiver

Les endroits construits, tels que les balcons, terrasses, patios, tours de piscine, etc. sont autant d’espace où vous pouvez cultiver un potager… en pot. Quoi de plus agréable que de prendre ses aises sur son patio ou sa terrasse, et d’étendre son bras pour cueillir une tomate (inutile de la laver puisqu’elle n’a pas reçu de pesticide) ou d’ajouter un peu de basilic dans son assiette.

Vous pouvez aussi bien choisir des contenants neufs ou récupérés. Vous avez un grand choix de matériaux (bois, terre cuite, plastique, etc.), de formes (rond, carré, rectangulaire, etc.) ou de dimensions (grand, moyen ou petit). Il ne faut pas chercher bien longtemps pour trouver des pots qui conviendront au style de votre aménagement paysager et où vous pourrez cultiver des légumes, fines herbes ou petits fruits. Il existe même des pots en agrotextile où vous pouvez cultiver des arbres fruitiers. Sans compter que ce type de pot vous rend la vie encore plus facile à cause de sa légèreté et sa facilité d’utilisation.

 

Faites usage de tout ce qui est à la verticale

C’est une avenue intéressante, surtout si vous manquez de place. En quelques minutes il est facile de transformer un treillis, une pergola, une tonnelle, une rampe d’escalier, un garde-corps ou encore un poteau de galerie en support à légumes grimpants. Des tuteurs ou encore un système de fil de fer sur un mur de garage ou de cabanon peuvent aussi permettre de cultiver des légumes. Imaginez : des haricots à rames, espagnols ou kilomètres, des concombres, des tomates, des pois, des courges et même des melons qui grimpent un peu partout autour de vous. Quel spectacle! Les balconnières et les pots à oreillettes sont aussi des avenues intéressantes.

Si vous êtes à la recherche de solutions un peu plus surprenante, vous pourriez mettre en place un potager dans une palette récupérée, des balconnières en étages, des gouttières transformées en boîtes à fleurs ou des bouteilles en pyramide. Visualiser votre jardin avec des aménagements originaux où poussent salades, fines herbes, poivrons, fraises, etc. Intéressant comme effet! Un vent de renouveau soufflera ainsi dans votre aménagement paysager.

Vous voulez en savoir davantage sur les jardins verticaux ? Consultez l’article d’Albert Mondor dès maintenant!

 

Faites-vous aider

Vous aimeriez tellement ajouter des légumes à votre aménagement, mais vous ne savez pas par où commencer. Les Maître Paysagistes de votre région sont là pour vous aider. C’est le genre de services qu’ils peuvent vous offrir, tant au niveau de la conception que de la réalisation. Faire appel à leurs services présente plusieurs avantages indéniables. Oui oui, découvrez-les juste ici.